Partager
Depuis quelques années, le rap ivoire connait une ascension fulgurante, c’est désormais au tour des filles d’attirer l’attention.  DRE- A, jeune rappeuse  ivoirienne fait magistralement son entrée dans le “Game” , présente sur la scène musicale ivoirienne depuis fin 2018 , la nouvelle coqueluche du Rap Ivoire inscrit progressivement son nom dans le gotha des artistes de côte d’Ivoire.

C’est donc au cours d’ une conférence de presse organisée  le samedi 6 juin dernier que la nouvelle recrue du label  BMIP présentait officiellement son tout dernier single intitulé “LOI” disponible  depuis le 5 juin dernier sur YouTube et toutes les plateformes de téléchargement
A travers “LOI”,  cette composition de très belle facture DRE-A compte imposer sa suprématie dans le rap made in Côte d’Ivoire conformément à son cris de guerre « Yè les trauma » (Je vais les traumatiser)  “Je viens imposer ma loi, je viens faire ce que je veux du rap Ivoire” , insistait-elle

En termes de particularité, DRE-A compte apporter en plus de son talent une touche féminine au rap Ivoire, “ la majorité des femmes qu’on voit dans le rap  ont un style masculin, je compte apporter une touche féminine, je suis une femme  il faut que cela se sente lorsque je rappe .

Titulaire d’une licence en communication, à seulement 21 ans, DRE-A, de son vrai nom BROU ANDREA CAROLE est une  rappeuse originaire de la ville de Bouaké, passionnée de musique depuis toute petite,  elle débute la musique avec le groupe  “Famille P’STE_, et se retire fin 2018 pour se consacrer à une carrière solo , ses nombreux freestyle font des millions de vues sur la toile, elle est également nominée au concours  Abidjan Hip-hop Awards dans la catégorie meilleur artiste Féminin Hip-hop de l’année 2019.

 

 

 

Reportage : Sandrine Zagbai
Rédaction : Maryse AHUE

Répondre