Partager
le collectif des web activistes pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale ( Le CWAP) animait un web-atelier le 25 juin dernier en vue de présenter officiellement le bilan des activités menées dans le cadre de la lutte contre la prolifération de la maladie à Coronavirus. Cette rencontre virtuelle s’est tenue en présence des membres du CWAP, de la presse nationale et des représentants de certaines institutions ayant participé à cette campagne.
En effet, le collectif des web activistes pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale ( Le CWAP) a initié il ya quelques mois  une grande caravane de sensibilisation en ligne contre le Coronavirus  dénommée « covid-19, 30 jours de com pour continuer à respecter les gestes barrière et à soutenir les populations vulnérables ».
Cette activité a été possible avec le soutien financier de la Fondation Open Society Initiative For West Africa (OSIWA) et s’est donnée pour mission principale de communiquer sur les bonnes pratiques et sensibiliser les dirigeants sur la nécessité de renforcer les politiques en faveur des personnes vulnérables.
Coordonné par Moïse Yao Katumbi, journaliste et Web activiste, cette vaste activité a débuté en juin  2020 par l’organisation d’un atelier sur la Covid 19 et le retour à la normale  avec la participation de 3 intervenants ( médecins et psychologue)
La campagne proprement dite a regroupé au total  15 web-activistes qui pendant 30 jours ont relayé  les visuels et vidéos sur les réseaux sociaux, en se basant sur les conseils des épidémiologistes, durant la période indiquée. Les 15 web-influenceurs ont également diffusé chacun une vidéo de deux minutes, suivi des logos et hashtags du CWAP et d’OSIWA sur les réseaux sociaux. Les messages concernaient la sensibilisation contre les fakes news relatives au coronavirus, la nécessité de l’application des gestes barrières, la sensibilisation des dirigeants sur la nécessité de renforcer les politiques en faveur des personnes vulnérables et de soutenir davantage la créativité au vu des initiatives de résiliences dans nos sociétés.
Pour cette campagne, dix visuels ont été réalisés.
Les principaux messages étaient autour du respect des gestes barrières , du soutien aux populations vulnérables, la lutte contre les fakenews autour de covid-19 et la valorisation du génie créateur des jeunes qui œuvrent à la résilience.
– Trois vidéos sur les initiatives citoyennes de résiliences à Covid-19 ont été réalisées diffusées.
La première est une initiative du Réseau des professionnels de la Presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI) pour parer les fakenews, la deuxième est une application digitale dénommée Coronalytic et la troisième est une initiative de la Plateforme des acteurs du numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) pour aider les entreprises au télétravail et à l’organisation des effectifs.
Une vidéo de sensibilisation contre les fakenews liées à Covid-19 a été réalisée et diffusée.
En outre, 18 radios de proximité, réparties dans le Grand Abidjan, ont couvert les  activités durant cette campagne.
Il faut préciser que cette campagne a été précédée d’un Web atelier réunissant activistes, sociologue, médecin et expert en communication en santé.
Le représentant du Wanep, Mr Sinaloa Kamagate a quant a lui adresser ses remerciements aux participants, aux médias, aux radios de proximité pour la réussite du projet.
Il est important de Noter que le collectif des web activistes pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale ( Le CWAP) compte entamer d’autres campagnes notamment pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire.

 

Maryse Ahue

Répondre