Partager

Invité le jeudi 14 octobre 2021 à l’émission Télé d’Ici sur la NCI, le célèbre artiste coupé-décalé Safarel Obiang a fait une révélation sur le coût de ses clips vidéos, qui a laissé les internautes sans voix.

Incontestablement l’un des meilleurs artistes coupé-décalé de sa génération, le concepteur de la “Drill Décalé” a encore fait parler de lui. Questionné lors de l’émission Télé d’Ici sur le coût et les difficultés concernant la réalisation des ses clips vidéos, Safarel Obiang a fait une étonnante révélation.

“Je m’auto-produis, je n’ai pas de producteur, j’ai personne derrière moi, c’est moi qui finance. Chaka Zulu m’a coûté 30 millions, Shara Dance un peu dans les 20 à 15 millions de FCFA. Je m’enfiche, c’est le drapeau ivoirien qui m’intéresse. Je rentabilise moins que je dépense. C’est une passion, le coupé-décalé c’est pour nous, il faut qu’il parte loin. Je fais de tout mon possible, je mets de l’argent, de l’effort physique, mentale pour que le coupé-décalé ne meurt pas.” A-t-il fait savoir.

La déclaration de l’artiste sur le coût de ses clips vidéos a suscité de nombreuses réactions sur la toile. Selon certains internautes, c’est inadmissible qu’il rentabilise moins par rapport à ce qu’il dépense. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Safarel Obiang est déterminé à rehausser le coupé-décalé à sa manière.

Hervé Akoi

Répondre