Partager
    Sous nos tropiques, le métier de Manager de bar est très souvent attribué aux hommes, Devenir gérant de bar est une énorme responsabilité , affronter le monde de la nuit avec tous les risques et vices liés à cela, entre drogue, cigarette, alcool et surtout l’insécurité grandissante, il faut tenir le coup, entretenir et fidéliser la clientèle tout en contribuant à la bonne réputation de l’établissement.
  Aussi difficile que cela puisse paraître une jeune dame a pu pendant des années s’introduire dans ce secteur et arrive à vivre convenablement de ce boulot , elle répond au nom de BETTY CHRISTEL YAO plus connu sous le pseudonyme de BETTY LOVE MANADJA SUPRÊME que nous vous invitons à découvrir à travers ces lignes.

1- Sa Biographie

Né le 14 Avril 1986 à Marcory, Betty Christel Yao est célibataire et mère de deux enfants.  Originaire de Botro précisément de Bouaké, elle est l’aîné d’une famille de 04 enfants.  Pour des raisons financières Betty Yao a du arrêter les cours un peu plus tôt, par contre quelques années plus-tard elle a pu se former en Pâtisserie et en secrétariat bureautique. Après la formation, elle devait assurer elle même le transport pour le stage, n’ayant toujours pas de soutien, elle a préféré se tourner vers le monde de la nuit.

2- Son arrivée dans la nuit 

3- Son palmarès 

Betty Christelle Yao ou Betty Love Manadja est une figure de proue dans le show-biz ivoirien précisément le Coupé-Décalé, elle a grâce à son talent contribué à l’essor de plusieurs bars et boîtes de nuit à Abidjan. Voici son palmarès
2013- 2014 :  L’île Shawata

2006 207 : Le  Facebook Bae

2009-2010 :  Le Maquis Station-Ville de Cotonou,
2017-2018 : Mont-blanc et black &light
Août- octobre 2018  : le temple
2018 :  Bamboula et Le Bao
Sans oublier Le Cactus Bar, Le Shogum,  Le Blue M Angre 22è arrondissement, et  Le mixa bar.

4- Les difficultés qu’elle rencontre dans son travail

Malgré tous ces obstacles, Betty compte aller au bout de ces efforts et ne pas se laisser distraire par quoique ce soit, “j’arrive à tenir dans ce boulot parce que je me suis fixée certains objectifs que je me  dois d’atteindre”.

5- Ses conseils aux futures femmes managers de Bar

Qu’elles reste elles même qu’elles ne soivent point être séduise par matériel qu’elles n’oublient pas ceux pourquoi elles ont entamée ce métier qu’elles se fixe un objectif car à travers ce métier elles peuvent finir comme propriétaire d’établissement de nuit voir plus(promotrice de spectacle)

6- Ses Objectifs

Betty Love rêve d’être, propriétaire d’un ou plusieurs établissements de nuit,  être promotrice de spectacle et productrice d’artistes puis finir avec une école de management 

                                                                                                                  7-Un exemple de réussite 

Aujourd’hui Betty Love arrive grâce à ce métier à être à l’abri du besoin, à s’occuper de ses deux enfants, à payer leur scolarité et à régler ses factures. “Je n’ai rien à envier à qui que ce soit”, grâce à ce métier je suis à l’aise,je vis tranquillement ma petite vie” dixit-elle avec un élan de fierté.

                                                                                                              8 –Son mot à l’endroit de toutes les femmes du monde

J’exhorte toutes les femmes à se mettre au travail car seul le travail peut nous rendre interdépendante, apprenons à dire non à la facilité, Car c’est dans l’effort du travail que l’on détermine un résultat favorable qui fait de nous des vainqueurs”

 

 

 

Interview réalisé et retranscrit par Maryse AHUE

 

 

Répondre