Acceuil INTERVIEW Interview : Linda De Lindsay : “Mon projet a pour but de...

Interview : Linda De Lindsay : “Mon projet a pour but de réconcilier les acteurs du coupé décalé “

1894
0
Partager
En prélude à la première édition des AWARDS DU COUPE DECALE DE PARIS. La promotrice LINDA DE LINDSAY a bien voulu nous accorder une interview dans lesquels elle dévoile l’organisation pratique et les grandes lignes de cet événement. Ayant été victime de plagiat, elle nous a également fait le point de ses rapports actuels avec son adversaire… etc. Une entrevue édifiante à lire absolument….
 
Iris Medias : Qui est Linda de lyndsay a l état Civil ?
Linda de Lindsay : Bonjour à vous et aux lecteurs je suis Linda Amissa à l’ état civil, ivoirienne, installée en France depuis une dizaine d’année  Aujourd’hui je suis professeur, animatrice, artiste, organisatrice événementielle et je prépare actuellement la 1ère édition des Awards du Coupé décalé version Diaspora le 12 Octobre Prochain.
Iris Medias : Vous revêtez plusieurs casquettes professionnelles,Comment arrivez-vous à gérer tout ça ?
Linda de Lindsay : Je gère plusieurs casquettes professionnelles grâce au don du Seigneur et du au fait que je ne touche pas d’alcool jamais de ma vie et je m’ organise pour éduquer mes enfants en diminuant mes distractions
Iris Medias : Votre concept les awards du coupé décalé, après tout ce remue ménage, vous décidez de le lancer enfin pourquoi maintenant?
Linda de Lindsay : Nous préparons les awards d’ honneurs du coupé décalé en diaspora car c’est ici qu’est née le coupé décalé donc il faut être juste et mettre a l’ honneur les devanciers propulseurs concepteurs et ceux qui ont œuvré pour imposer ce mouvement.
Iris Medias :Qu’est ce qui vous a motivé à initier un tel projet et quels sont vos attentes?
Linda de Lindsay : Mon projet a pour but de réconcilier les acteurs du coupé décalé dans le monde et pour ma part personnel est de mettre a profit une cause sociale que j annoncerai dans les semaines a venir.
Iris Medias : Nous mourrons d’envie de savoir comment le concept s’est retrouvé avec votre adversaire ?
Linda de Lindsay : Mon concept s’est retrouvé avec une tierce personne qui n a pas voulu respecter l’ oeuvre de l’esprit que Dieu m’a octroyé.
Iris Medias : quels sont vos rapports aujourd’hui avec ce dernier
Linda de Lindsay : Mes rapports avec mon adversaire sont clairement en opposition sur le plan juridique sinon il reste un frère malgré ses écarts. Sur le plan juridique grâce a Dieu la loi a été en ma faveur sur la paternité des awards du coupé décalé.Faut dire que j’ai été l’ initiatrice de cet œuvre depuis 2010  où a eu lieu la 1ere édition au pamzis de la culture qui a recensé la participation des acteurs du coupé décalé du ministère de l environnement du Burida,de la ville d Abidjan qui nous a octroyé son orchestre,de Jam Fm qui était un partenaire média et des différents médias de l époque réputés tel Abidjanshow. Com,  Ivoirmixdj, Top Visages Prestiges Mag …Et en présence de la sœur de Douk saga et de feu la mère de Douk saga.
Iris Medias : Pour en revenir aux awards du 12 Octobre prochain, comment de déroule l’organisation et quels seront les grandes lignes de cet événement?
 La date du 12 octobre a été choisi en  hommage à Douk Saga,  nous réorganisons les awards de la diaspora à travers un gala qui se prépare en grande pompe. Nous prévoyons des distinctions d’honneurs et certaines catégories pour encourager et mettre aussi en lumière nos artistes de la diaspora .A ce titre les sapologues ivoiriens, zaïrois, Camerounais sont entrés dans la danse et promettent une digne participation. Des invités venant de Londres,  Italie,  Suisse,  Belgique, usa et Allemagne sont attendus.
 
 Iris Medias pourrions nous nous attendre à un retour de Linda sur la scène musicale ivoirienne?
Linda de Lindsay : Oui mon retour sur scène est obligatoire par amour pour la musique et une reine mère observe tendrement et réagi progressivement, je suis  la Queen Merkel tout de Même ( rire).
Iris Medias :  Quel est votre regard sur le coupe décalé actuellement?
Linda de Lindsay : Le coupé décalé actuel a besoin de restructuration sur le plan moral sinon les artistes font la fierté sur le plan musical.
Iris Medias  : Votre mot de fin?
Linda de Lindsay : Mon mot de fin est pour remercier tout ceux qui me soutiennent et dans la prière surtout car je ne sais pas si de mon âge certains ont déjà subis de telles persécutions mystiques et morales heureusement Dieu veille. UNE GUERRIÈRE DOIT GARDER TOUJOURS SON BÂTON DE PÈLERIN POUR DEMEURER REINE MÈRE

Maryse AHUE

 

Répondre