Acceuil Non classé Et de 10 pour le Festival des Musiques Urbaine d’Anoumabo

Et de 10 pour le Festival des Musiques Urbaine d’Anoumabo

809
0
Partager

      La dixième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), prévue du 25 au 30 avril 2017 à Abidjan et à Adiaké, a été lancée, le jeudi 30 mars dernier, à l’auditorium de l’Institut français du Plateau ( Côte d’Ivoire)en présence de la Première dame Dominique Ouattara et de plusieurs membres du gouvernement. Le thème de l’édition de cette année est: «L’Afrique face aux défis du réchauffement climatique».

Cette année, l’évènement se à Abidjan et à Adiaké, avec en attraction, 14 artistes nationaux et internationaux. Il aura pour cachet spécial, l’hommage à l’artiste congolais Papa Wemba décédé sur scène, lors de l’édition dernière.

Le leader du groupe Magic System a aussi affirmé qu’en prélude au Femua 10, un hommage sera rendu à l’artiste Papa Wemba décédé lors de l’édition 9. Le lundi 24 avril 2017, date du premier anniversaire du décès du roi de la rumba congolaise (ndlr l’artiste s’en allé le dimanche 24 Avril 2016) sera donc consacré à cet hommage à travers un concert donné par le groupe de la star congolaise, Viva la Musica, qui aura l’honneur de terminer la symphonie inachevée de 2016.

L’hommage à Wemba ne s’arrêtera pas là, car une place lui sera dédiée dans le village qui a vu naître le Femua, Anoumabo.
Les artistes sollicités par Gaou Production pour l’évènement sont Salif Keita (Mali), Black M (France), Tiken Jah (CI), Maréma Fall (Sénégal), Bisa Kdei (Ghana), Soul Bangs (Guinée Conakry), Monique Seka, Kiff No Beat, DJ Léo, le groupe Révolution, Nash et la Formation Kruman Group Orchestra de la CI et Singuila.

  • Les grandes innovations de cette 10ème édition

    De nombreuses innovations ont été annoncées pour l’édition 10 :

  • le nombre de concerts à Anoumabo qui passe de deux à trois (jeudi, vendredi et samedi), ainsi que les heures de concerts qui sont réduites, passant de 21h00 à 2h00 du matin au lieu de 21h00 à 6h00.
  • L’Institut français accueillera cette année deux spectacles, contrairement aux Femua précédents. Ayant connu un véritable succès l’an dernier, le «Carrefour Jeunesse» et le «Femua Kids» sont reconduits pour 2017, a déclaré le commissaire général du Festival.
  • Cette édition 2017 du FEMUA sera marquée par la construction de deux écoles, l’une à Gagnoa (Centre-Ouest) et l’autre à Odienné (Nord-Ouest) ainsi qu’un Centre de santé à M’bengué dans l’extrême Nord ivoirien.
    Facteur de développement par ses actions sociales, le Femua compte à son actif la réhabilitation et l’équipement d’hôpitaux, d’orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés, ainsi que la construction de plusieurs écoles primaires et maternelles offertes à l’Etat de Côte d’Ivoire.

    Projet immense et évolutif, le Femua a vu le jour en 2008 à l’initiative de Salif Traoré, lead vocal du groupe Magic System et commissaire général dudit festival.

 

Répondre