Partager
Debordeaux Leekunfa et le pasteur Makosso ont fumé  le calumet de la paix cet après-midi. En effet, après avoir accusé à maintes reprises  le Général Makosso de féminicides  sur les réseaux sociaux, Debordeau Leekunfa s’est rendu aujourd’hui même au domicile de ce dernier en vue de lui demander pardon pour tout le mal qu’il lui a fait ces jours-ci

A lire aussi : Décès de l’épouse de Makosso : Debordeau Leekunfa réclame une autopsie du corps

C’est en chanson que l’artiste a jugé  bon de faire passer son message “Makosso je te demande pardon, je me suis laissé emporté par mes émotions regrettai-il
Même s’il était réticent au début,  Le pasteur Makosso a accepté le pardon de Debordeau en le prenant dans ses bras en signe de réconciliation, ce fut un moment exceptionnel qui a fait pleurer plus d’un
Les internautes quand à eux ont pour la majorité apprécié le geste du “Mimi” cependant pour d’autres c’est de la pure hypocrisie.

 

 

Maryse AHUE

Répondre