Acceuil Non classé Culture : LUCKSON Padaud: Sa Musique et sa Discographie revisitée lors d’un...

Culture : LUCKSON Padaud: Sa Musique et sa Discographie revisitée lors d’un panel

183
0
Partager

La rotonde des arts du Plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire) a abrité le jeudi 28 juillet 2022 un panel organisé en prélude à  la célébration des 40 ans de carrière de Sehia Luckson Padaud.

Axé sur la thématique centrale, « LUCKSON Padaud: L’homme, sa Musique et sa Discographie », les différents panélistes pendant plus de 2h ont aboré fièrement le parcours musical exceptionnel de cette icône de la musique tradi-moderne en Côte d’Ivoire, ses titres, ses albums, ses textes, tous les composants de sa discographie ont été soigneusement décortiqués.

Lors de son exposé, Diabo Steck, ex-batteur de feu Ernesto Djédjé a quant à lui affirmé que Luckson Padaud peut être aujourd’hui considéré comme une légende vivante.

 

  L’ex-Pca du Burida Sery Sylvain à quant à lui  qui a été aussi manager de l’artiste à ses débuts de carrière à lui à son tour insisté sur le potentiel artistique inexploité de l’artiste, pour lui, Sehia Luckson Padaud mérite une carrière artistique beaucoup plus international que celle-ci.

 Hervé Gobou, écrivain et journaliste professionnelle auteur du livre ‘’Séhia Luckson Padaud, une vie de musique ” a invité les uns et les autres à s’approprier cette légende qui n’est autre que Luckson Padaud. Cette œuvre littéraire consacrée à la vie de l’artiste désormais est disponible en librairie. Quand aux tickets de concerts, ils seront disponibles la semaine prochaine.

Rappelons à toutes fins utiles que la double célébration des 40 ans de carrière aura lieu le samedi 27 août au Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody et le samedi 3 septembre à l’esplanade du Palais de la Culture.

Il faut également rappeler, que ce projet de célébration des 30 ans de Luckson Padaud est une initiative de l’entreprise MINERV AFRICA, une structure qui fait ses premiers pas dans l’organisation d’évènement grand public, représenté par Monsieur Franck Arthur Gbalou.

 

Maryse AHUE

 

Répondre