Acceuil INTERVIEW Burkina Faso/Interview : Rama la slameuse : “Ma fortune me vient de...

Burkina Faso/Interview : Rama la slameuse : “Ma fortune me vient de mon créateur”

10293
0
Partager

Elle est la première fille slameuse au Burkina Faso, et cela elle le clame haut et fort. Rama la slameuse , un nom au cœur de plusieurs polémiques dans le showbiz burkinabé, lors de notre séjour aux pays des hommes intègres, nous en avons profité pour lui tendre notre micro, une entrevue très brève que nous vous soumettons. Bonne lecture

Iris Medias : Bonjour, qui est à Rama la slameuse pour nos lecteurs 

Rama la slameuse : je suis à l’état civil Rasmata Diallo

Iris medias : Pourquoi avez-vous choisir de faire du slam

Rama la slameuse : c’est tout simplement parce que je voulais être l’éveil des consciences, un messager, lorsque j’ai découvert le slam je me suis dit que par ce domaine de prédilection je peux véhiculer mon message au reste du monde.

Iris medias : Dites nous à cœur ouvert d’où tirez-vous votre fortune et que faites vous en  dehors de la musique vu toutes ces actions humanitaires à haute chiffres que vous opérez.

Rama la slameuse : Ma fortune me vient de mon créateur, en dehors de la musique j’avais  mes propres entreprises qui étaient des boutiques de prêt à porter et bien d’autres, mais au fil du temps je me suis vue dans l’obligation de surseoir à ces activités car je n’avais plus assez de temps pour suivre la gestion.

Iris medias : Rama la slameuse au cœur de plusieurs polémiques,  comment définissez vous votre personnalité à l’égard de toutes les appréhensions que certains ont de vous aujourd’hui ?

Rama la slameuse ; Pour moi je suis un ange, un enfant digne de son créateur, un envoyé spécial de Dieu, une personne unique en son genre; une femme qui fait vibrer le monde des ténèbres.

Iris medias : Comment vous vous êtes senties quand vos affiches ont été déchirés et quand certaines chaînes de télévision ont refusé de jouer vos œuvres.

Rama la Slameuse :   je me suis sentie fière, j’ai compris que les gens avaient maintenant peur de moi, quand tu oses déchirer mes affiches c’est que je troubles ton monde, ce que je suis dérange ton monde , cela veut dire que j’ai atteint un certain apogée et pour cela je remercie mon Dieu car jamais j’ai pensé que je pouvais être une personne aussi influente.

Iris Medias : Vous êtes très impliqué dans les actions humanitaires, des dons à hauteur de millions ? est ce pour démontrer que vous êtes pleins aux as?

Rama la Slameuse  : C’est tout simplement parce que je suis un enfant de Dieu, j’applique une recommandation biblique, ce que je fais est l’œuvre de Dieu, une vie chrétienne sans amour et don de soir ne sert à rien. Etre chrétien c’est aussi avoir l’amour pour son prochain et surtout le partage.

Iris Medias : Rama 1ère slameuse du Burkina mais méconnu à l’international?

Rama la Slameuse  : J’y travaille avec mon équipe en vue de développer des stratégies et me faire encore plus connaître à l’international, plusieurs choses sont prévues à cet effet, et je souhaite par dessus tout avoir l’approbation de mon Dieu car sans lui rien ne peut se faire.

Iris medias : votre mot de fin

Rama la Slameuse : j’aimerais remercier mon pays qui m’a transmis sa rage de vaincre, ce qui fait de moi ce que je suis aujourd’hui, je remercie à tous mes fans qui constituent aujourd’hui ma force, merci à mon pasteur et à mon église mais aussi à tous les lecteurs de Iris Medias.

 

 

 

Maryse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre