Partager
Dougolo Grâce, âgée de 18 ans est décédée hier mercredi 12 Février à 20h dans une clinique à Yopougon Selmer, elle aurait succombé aux coups de son encadreur de wozo vacance. C’est à travers la publication d’un parent proche que la rédaction d’Iris médias à appris l’information.
“La vie ne tient qu’au bout d’un fil. Il faut vraiment dire que l’homme n’est rien . Une petite fille pleine de joie qui avec ses nombreux défauts ne demandait qu’à vivre mais Dieu en a décidé autrement…
Tout s’est passé un samedi lors du FestiLeaders (Festival du groupe Les LEADERS) quand un jeune l’a tabassé presque à mort. On a défilé à la police à la recherche d’une simple convocation mais rien… Et là voilà ma petite sœur Dougolo Grâce est décédée hier soir aux environs de 20h 😪😪. Toute cette vie n’est que vanité. On parlera de ma petite sœur maintenant au “Passé”.” publiait le jeune en question sur Facebook
En effet tout remonte au samedi 1 février,  lors du Festi Leader (Festival organisé par le groupe “Les Leaders”) à Yopougon Sicogi,  Grâce a eu une altercation avec son encadreur, ce dernier qui n’a pas supporté les injures de la petite l’aurait copieusement battue à sang.  Deux jours après son acte, Grâce qui était mal en point a été admise dans une clinique de Yopougon Selmer ou elle rendit l’âme.
Toujours selon les dires de ce parent proche, l’encadreur en question est actuellement entre les mains de la police.
Nous y reviendrons

 

Maryse AHUE

 

Répondre