Partager
En prélude à la célébration de ses 30 ans  de carrière, Frédérique Ehui Meiway était en conférence de presse le jeudi 14 novembre au siège de Voodoo communication à la Riviera 2.

En effet lors de ce point de presse, il s’agissait pour le génie de kpalèzo de présenter de façon succincte son nouvel opus de 16 titres baptisé « légende », une auto-proclamation que la méga star du zoblazo s’est permis de  faire afin de s’honorer à titre anthume « Honorez-moi vivant. Je ne veux pas de cercueil de 300 millions, je me suis auto-proclamé LEGENDE parce que je ne veux pas qu’on m’honore à titre posthume je ne veux pas qu’on décore mon cercueil, j ai donc décidé de m’honorer vivant. » réclamait-il.

Cet album qui est le 13è de sa discographie a été entièrement produit par son propre label « Meiway organisation », et met en exergue la diversité culturelle africaine, on y retrouve des sonorités telles que le zouglou, le bikutsi, le slow,  la world music, le Mapouka
etc. C’était une volonté pour l’artiste de rassembler tous ses coups de cœur, et d’évoluer dans la démocratie musicale
En ce qui concerne les concerts, deux dates  marqueront les festivités, le dîner de gala qui se tiendra à la patinoire de l’hôtel Ivoire le 7 décembre, et le spectacle grand public le 14 décembre à l’esplanade du palais de la culture.

Selon l’artiste, ces  deux spectacles seront très exceptionnels,  vu qu’ils marqueront la célébration de ses noces de perle, à cet effet un pagne à l’effigie de l’artiste a été mis en vente  pour l’occasion.
ce concert qui porte la marque de l’entreprise nouvelle soda, se veut être le plus grand rendez-vous de cette fin d’année.
Maryse ahue 

Répondre