Partager
vêtus de rouge, blanc et noir,  plus de mille personnes ont défilé dimanche dans les rues de Cocody Angré en cote d’ivoire , pour dénoncer les violences faites aux enfants qui se multiplient à travers le pays, et ce en présence du  maire de Cocody Jean-marc YACE et du député colistier de Yasmina Ouegnin, l’honorable Philibert Koudougnon.
c’est aux alentours du chu d’Angré,  que s’est tenue la marche silencieuse,  suivie d’une pose de bougie en souvenir de Bouassa Ahou Océane  morte en début de semaine des suites d’un viol atroce .
Le Maire de Cocody et l’honorable député ont condamné avec fermeté cet acte ignoble et ont réaffirmé leur soutien aux parents de la victime, ils ont également rassure les uns et les autres que les autorités compétentes sont en charge du dossier afin que justice soit rendue la fillette.
 Hayek Hassan, initiateur de la marche et responsable des bénévoles du premier secours s’est aussi prononce en ses termes : les enfants ont le droit à la vie, il faut que ça s’arrête, c’est un fléau récurrent présentement, des bébés, et même les  garçons, sont exposes, nous exhortons les parents à plus de vigilence et surtout ceux qui vivent dans les zones rurales qui souvent ne savent même pas ce qui se passe” .
Cette marche reste pour plusieurs participants, le début d’une procédure de traque contre tous ces pervers qui détruisent des familles, jusque la l’auteur du viol n’a pas encore été arrête, les investigations sont toujours en cours.

 

 

 

Répondre