Partager
Murielle Ahouré et Marie-José Ta Lou se sont réconciliés hier mercredi 17 Avril 2019 à l’occasion du championnat d’Afrique des U18 et U20 d’Abidjan, dont elles sont toutes les deux les marraines, selon le journaliste Fernand Dedeh,, Les deux reines des pistes africaines et mondiales, couraient sous les mêmes couleurs, défendaient le prestige du même pays mais elles ne s’adressaient pas la parole. Trois ans au moins que cela dure. Depuis 2016. Hier au stade Felix Houphouet Boigny, elles se sont enfermés à Huit Clos pour regler de vives voix leurs différents sans intermédiaires.
Ce qui a brouillé les relations entre la double médaillée d’argent au mondial 2018 (100 et 200 m, Marie Josée Ta Lou) et la championne de la ligue de Diamant 2018 (Murielle Ahouré), les rumeurs véhiculées par leurs entourages respectifs.
Après trois heures d’explication et de vérité, elles ont compris l’intérêt de se rapprocher davantage, d’échanger le plus souvent et de militer pour l’image de la Côte d’Ivoire et pour l’athlétisme ivoirien.

SOURCE  : FERNAND DEDEH

Répondre