Partager
Le commissaire général du Festival International Yékangoah du Moronou (FIYM) KANTE FAROH a confirmé ce mardi 07 novembre la tenue de la 1ère édition à Bogouanou du 28 au 31 décembre 2018 en présence de a Royauté du Moronou, des Elus et des cadres de la région devant la presse nationale et internationale.
Placé sous le thème “Jeunesse et civisme face au défi majeur du développement, cas de la région du Moronou”, ce festival a pour but de promouvoir le riche patrimoine culturelle de la région et contribuer à renforcer la promotion de la culture ivoirienne dan son ensemble. le FIYM entend également créer un vecteur de collision,  permettre aux héritiers de ce département de communier autour d’une même idéologie.
Les principales activités de cette première édition seront axées sur des contes et légendes, des danses traditionnelles, l’inculcation des valeurs de civisme à la jeunesse des visites touristiques, un concours culinaire, un tournoi de football, et un concours de beauté MISS FIYM 2018.
La conférence de presse a été également marquée par  la présence de Mr Touré Souleymane, conseillé chargé de la jeunesse auprès du premier Ministre, Mr Gon Coulibaly. <<En ma qualité de Conseiller, je me suis déplacé pour assister à cette cérémonie de lancement pour cet esprit d’initiative. Car, là où il est question de jeunes, nous sommes présents>>.
A toutes fin utiles il est important de rappeler, que 05 artistes internationaux seront attendus au rendez-vous à savoir, la Go Ashley du Benin, Dje Konin Fanta de la guinée, Reg Totoh du Liberia sans oublier les artistes ivoiriens gonflés à bloc pour la réussite de ce projet.
Portant la marque de la structure K.FAROH COMMUNICATION,  l’événement compte réunir près de 15 000 personnes durant ces 04 jours de festivités.

 

 

Maryse AHUE

 

Répondre