Acceuil AFFAIRAGES People/Affairage : accusée d’avoir injurier les Gabonais, Eudoxie Yao reagit

People/Affairage : accusée d’avoir injurier les Gabonais, Eudoxie Yao reagit

2608
0
Partager
Décidément la guéguerre ivoiro-gabonaise ne finira pas de si tôt, pendant que Clovis N’zong demande aux ivoiriens de lui foutre la paix, c’est au tour de la femme la plus influente d’Afrique Eudoxie Yao d’être sujette à des pics provenant des femmes gabonaises parmi lesquels figure la très très tchizabemgue SHAN’L.
Mais qu’est ce qui s’est donc passé? selon certains médias , les gabonais reprochent à Eudoxie Yao,  d’avoir proliféré des injures à leurs encontre lors d’une publication sur les réseaux sociaux.L’on a même aperçu à cet effet, une vidéo de la chanteuse SHAN’L se moquant d’ Eudoxie en compagnie de son amie circulé sur la toile.
Quant à l’accusé, elle dit ne pas se reconnaître dans de telles insanités et crie haut et fort son innocence :
“Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ce qui se passe? les gabonais sont entrain de m’insulter en inbox sur ma page pourtant je n’ai jamais parlé des Gabonaises. Qui est entrain de faire un coup d’état contre moi comme ça?
Mes loves gabonaises je n’ai jamais parlé de vous ni de votre pays ni même accorder une interview pour parler du Gabon” s’est -elle justifié .

Mais c’est peine perdue, car malgré tout, les injures ont continué de fuser, agacer par tout cela, elle réplique : Cette affaire commence à me soûler maintenant 
Les gabonais là vous faites exprès ils me semble en quelle langue je vais vous dire que je n’ai jamais parlé de vous ? Tout ce qui a été fait est un montage et il me semble que ce soit les gabonais eux même qui ont fait un montage grotesque contre moi pour inciter les gens à m’insulter par ce qu’il parait que des ivoiriens ont insulté un certain Clovis qui est gabonais et pour ce venger c’est sur moi les gabonais sont arrivés Je suis fatigué de vos injures qui n’ont aucun sens, Déposer moi en Côte d’Ivoire je n’ai rien à avoir avec tout ça 
Et si je l’avais fait j’allais l’assumer. a t’elle laissé entendre.

Répondre