Acceuil AFFAIRAGES People : Dj Arafat face à la presse ivoirienne, ce qui a...

People : Dj Arafat face à la presse ivoirienne, ce qui a été dit

1011
0
Partager
Arafat dj en conférence de presse - Iris Medias
C’est une très belle ambiance qui prévalait hier jeudi 16 août dans les locaux de la radio Trace Fm entre un parterre de journalistes et le très médiatisé artiste ivoirien Dj Arafat. Alors que pour nombreux d’entre nous, ce point de presse s’articulerait autour des récents soubresauts de l’artiste, grande fut notre surprise lorsque nous apprenions qu’il s’agissait de rassurer les populations de Bouaké et de San-Pedro en ce qui concerne les deux grands concerts prévu pour le 22 et 24 Août prochain.
BACK TO KINGDOM, est la dénomination choisie par la jeune et dynamique structure organisatrice de l’événement pour annoncer le retour triomphale de la star ivoirienne après maintes reports. Dj Arafat a donc une fois de plus au cours de ce point de  presse réitérer sa grande considération à l’endroit de son public des zones rurales.

Mr Moufassa Kandé, porteur du projet  BACK TO KINGDOM, a tenu à préciser à ses sponsors et partenaires , qu’ils sont toujours ouverts aux négociations. Il a également tenu à rassurer la population ivoirienne sur la tenue effective des événements. ” Ce qu’il faut retenir c’est que nous avons confiance à notre artiste, Arafat Dj, il nous a démontré que c’est un homme d’honneur, il nous a démontre que c’est un frère et quelqu’un qui fait passer son public avant tout, le retour triomphal. Nous assurons tout le monde que le 22 Août au Stade de San-pedro et le 25 Août au stade de Bouaké qu’Arafat sera bel et bien la.
En plus de ce point majeur,  le Beerus Sama, s’est prêté aux questions des journalistes sans détour, Je tiens à la justice ivoirienne qui a permit que je rentre au pays, merci a mes avocats et à tous ceux qui m”ont soutenu, je ne suis pas au-dessus de la loi, ils auraient pu m’arrêter comme tout homme, je suis venu ils m’ont écouté, ils ont analysé mes dossiers, et le mandat d’arrêt, merci à la justice ivoirienne  et à mon avocat qui m’a bien défendu, l’affaire n’est pas encore fini, elle est toujours en justice.
plusieurs autres sujets ont été donc abordé tels que ses démêlés avec la justice ivoirienne, Le Primud, ses relations avec les autres artistes, sa carrière, la sortie de son prochain album. Nous y reviendrons dans nos prochaines publications

 

Maryse AHUE

 

Répondre