Acceuil HUMANITAIRE Attécoubé-Nimatoulaye / L’ONG “une connexion, un sourire” au secours des sinistrés

Attécoubé-Nimatoulaye / L’ONG “une connexion, un sourire” au secours des sinistrés

449
0
Partager

“On ne choisit pas d’être pauvre, mais on peut choisir d’être solidaire”, tel est le leitmotiv de l’ONG ” une connexion, un sourire “, en cours de création. Cet élan de solidarité mis en place par Alaa et Sarah Bitar s’est exprimé le samedi 7 juillet 2018, à Nimatoulaye (commune d’Attécoubé) où quatre familles ont été endeuillées par les inondations, le 19 juin dernier. Ce, dans la noble optique de voler au secours de ces populations qui paient les frais des pluies diluviennes qui s’abattent sur Abidjan depuis quelques semaines. Mais bien plus, cette action de cœur menée par le couple Bitar et son ONG a aussi touché, au-delà des sinistrés des intempéries, plusieurs autres personnes démunies dudit quartier. 900, elles étaient au total à avoir bénéficié de l’acte philanthropique des donateurs.
Des centaines de matelas, sacs de riz, packs d’eau minérale et d’huile, des cartons de javel et de poudre à laver, des vêtements, des pots de peinture; en somme, une importante quantité de vivres et non-vivres estimée à environ 75 tonnes compose ce don. De quoi redonner un regain de vie à ces centaines de personnes. Le premier adjoint au maire de la commune d’Attécoubé et des autorités administratives, coutumières et religieuses de la localité ont assisté, satisfaits, à cette cérémonie pleine d’émotions qui s’est tenue à l’EPP Municipalité.
Rappelons-le, le DG de Alaa Connexion Pub, Alaa Bitar, et son épouse Sarah ne sont pas à leur première action humanitaire. Ils ont, déjà antérieurement à maintes reprises, fait parler leur cœur en faveur d’orphelins et plusieurs autres personnes vulnérables. Raoul Follereau n’a-t-il pas dit que nul n’a le droit d’être heureux tout seul? Le couple Bitar illustre noblement cette prescription en donnant de l’espoir dans leurs dons afin qu’ensemble, tous nous retrouvons le sourire.

Répondre